Contenu

Une politique fondée sur 7 piliers

 

La politique française de prévention des risques majeurs se fonde sur 7 piliers :

1- La connaissance des phénomènes, et de la vulnérabilité du territoire exposé aux aléas.

2- La surveillance et la prévision, pour anticiper la survenue de l’évènement, alerter les populations et préparer les dispositions d’urgence.

3- L’information préventive et l’éducation : caractéristiques des risques et conduite à tenir avant, pendant ou après l’évènement. Cette information relève en premier lieu des maires, mais aussi du préfet et des propriétaires ou bailleurs. Chaque citoyen doit pouvoir ainsi être informé car il a aussi sa part de responsabilité.

4- La prise en compte des risques dans l’aménagement, pour éviter d’augmenter les enjeux dans les zones à risque et diminuer la vulnérabilité des zones déjà urbanisées.
Le plan de prévention des risques naturels prévisibles (PPR) en est l’instrument essentiel.

5- La mitigation, c’est-à-dire l’atténuation des dommages, en réduisant soit l’intensité de certains aléas soit la vulnérabilité des enjeux. Par exemple la pose de filets pare-blocs, la création de zones inondables maitrisées, l’installation de batardeaux aux ouvertures des constructions.

6- La planification de l’organisation des secours, compétence partagée par l’Etat et les collectivités locales. Le maire établit le Plan communal de sauvegarde, le préfet arrête les différents plans de gestion de crise (dispositif ORSEC : Organisation de la Réponse de SEcurité Civile).

7- Le retour d’expérience après la crise permet d’examiner les erreurs et de rechercher comment créer les conditions nécessaires à la diminution du risque pour l’avenir.

Pour en savoir plus :
- site internet prim.net
- portail sur les risques majeurs