Rénovation Urbaine : ANRU

Contenu

Rénovation urbaine ANRU

 

Qu’est-ce que l’ANRU ? L’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine

 

Qu’est-ce que l’ANRU ? L’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine

Le Programme National de Rénovation Urbaine (PNRU) institué par la loi du 1er août 2003 pour la ville et la rénovation urbaine prévoit un effort national sans précédent de transformation des quartiers fragiles classés en Zones Urbaines Sensibles (ZUS) ou présentant les mêmes difficultés socio-économiques.

Cela se traduit par l’amélioration des espaces urbains, le développement des équipements publics, la réhabilitation et la résidentialisation de logements locatifs sociaux, la démolition de logements pour cause de vétusté ou pour une meilleure organisation urbaine de logements, ou le développement d’une nouvelle offre de logements.

L’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) met en œuvre le Programme National de Rénovation Urbaine en approuvant des projets globaux qu’elle finance sur des fonds publics et privés.

L’Agence apporte son soutien financier aux collectivités locales, aux établissements publics et aux organismes privés ou publics qui conduisent des opérations de rénovation urbaine.

A l’horizon 2013, environ 500 quartiers répartis dans la France entière seront rénovés améliorant le cadre de vie de près de 4 millions d’habitants.

Site national ANRU

Rénovation urbaine dans l’Aude

Dans l’Aude, deux projets de rénovation urbaine ont fait l’objet d’une convention :

  • NARBONNE - Quartier Berre Cesse Rec d’Argent

Un projet global a été validé pour la réhabilitation du quartier Berre Cesse et fait l’objet d’une convention signée le 21 décembre 2007. Ce projet s’inscrit dans un programme cohérent mis en œuvre sur le quartier Saint-Jean Saint-Pierre depuis plusieurs années : Berre - Cesse - Rec d’Argent étant une partie excentrée et renfermée sur elle-même de ce quartier.

Le projet conventionné est un projet complet ayant une vision cohérente. La convention comprend en plus de la démolition reconstruction réhabilitation :

  • la création de logements par la Foncière Logement pour participer à la mixité sociale,
  • la requalification des espaces publics et l’implantation de services publics (déplacement école et construction d’un centre social),
  • le désenclavement par création de voies supplémentaires et pénétration des transports en commun.

Le montant total de l’enveloppe subventionnable est de 17,025 Millions d’euros TTC financé de la manière suivante :

Ville de Narbonne (porteur de projet) 0.975
Communauté d’agglomération 3.285
Conseil Général 2.764
Conseil Régional 0.601
ANRU 3.701
Bailleurs Sociaux (apports majoritairement prêt CDC) 5.255
Autres subventions (pour le centre social) 0.444


-* CARCASSONNE - quartiers Laconte et Ozanam

Suite à la création de l’ANRU, la ville de Carcassonne s’est portée candidate au programme pour les quartiers de Laconte (ZUS) et d’Ozanam (quartier dit article 6 suite à l’autorisation ministérielle du 25 Nov 2004).

Un projet global pour ces deux quartiers a été présenté qui comprenait :

  • la démolition de 406 logements (306 sur Laconte et 100 sur Ozanam),
  • la reconstruction de 410 logements (principe du 1 pour 1) dont 324 hors sites,
  • la réhabilitation et la résidentialisation de l’ensemble des 469 logements restants (341 logements sur Laconte et 159 sur Ozanam) :
    • soit un montant d’opération de 76.15 Millions d’euros pour une participation ANRU de 19.031 millions.

Seul un dossier cœur de projet fonctionnel a été l’objet de la convention signée le 10 Janvier 2007, se traduisant par un montant d’opération de 35,255 Millions d’euros financé de la manière suivante : (en millions d’euros)

Ville de Carcassonne 3.676
Communauté d’agglomération 0.404
Conseil Général 1.281
Conseil Régional 1.205
ANRU 10.418
Bailleurs Sociaux (apports majoritairement prêt CDC) 18.132
Autres subventions (EDF, CDC....) 0.139

Un avenant est en cours de validation, il permettra d’étendre sensiblement le périmètre d’action du cœur de projet