Contenu

Protéger vous contre la grippe : LES BONS GESTES

 

Certaines mesures d’hygiène peuvent limiter les risques de transmission. En période d’épidémie de grippe, plus vous les respectez, mieux c’est.

 

  • Certaines mesures d’hygiène peuvent limiter les risques de transmission. En période d’épidémie de grippe, plus vous les respectez, mieux c’est.
    • Lavez-vous les mains, si possible avec du savon liquide, en les frottant pendant 30 secondes. Rincez-les ensuite sous l’eau courante et séchez-les avec une serviette propre ou à l’air libre.
    • Le lavage des mains doit devenir un réflexe:avant de préparer le repas ou de manger, après s’être mouché, avoir éternué ou toussé en mettant sa main devant la bouche, être passé aux toilettes, s’être occupé d’un animal et après chaque sortie ;
    • Servez-vous d’un mouchoir jetable pour vous moucher, tousser, éternuer ou cracher et jetez-le aussitôt dans une poubelle ;
    • Portez un masque si vous êtes grippé, surtout pour rendre visite à une personne fragile(personnes âgées, nourrissons, malades…) ;
    • Ouvrez les fenêtres régulièrement pour aérer et diminuer la concentration en microbes ;
    • Évitez de serrer les mains ou d’embrasser pour dire bonjour ;
    • Ne touchez pas directement vos yeux, votre bouche ou votre nez sans vous être lavé les mains au préalable.
    • En cas de symptômes (forte température, courbatures, maux de tête..),il est nécessaire d’appeler et/ou consulter son médecin traitant habituel.

Rappel

    • La grippe est une maladie contagieuse.
    • L’épidémie de grippe saisonnière survient chaque année entre les mois de novembre et d’avril. Elle dure en moyenne 9 semaines. Cette infection respiratoire est due à des virus « Myxovirus influenzae », qui se répartissent en trois groupes : A, B et C.Cette année, le virus retrouvé le plus fréquemment est A (H3N2).

La grippe est une maladie contagieuse qui, en général, guérit spontanément.Cependant, elle peut entrainer des complications et être dangereuse pour certaines personnes.Environ, 2.5 millions de personnes sont concernées, chaque année, en France.

En savoir plus :