Contenu

Le photovoltaïque dans l’Aude

 

Le scénario régional envisage l’implantation de production d’électricité photovoltaïque en privilégiant le bâti d’activité, les surfaces de stationnements automobiles et les toitures de maisons individuelles. En effet, il convient toutefois d’être vigilant et de ne pas laisser se développer de manière non raisonnée le photovoltaïque au sol. En effet, la préservation des terres agricoles à fort potentiel, mais aussi de la biodiversité et des paysages qui fondent l’attractivité de notre territoire doivent être pris en compte afin que le développement de ces énergies renouvelables n’engendre pas d’effets négatifs sur les autres composantes du territoire.

C’est là tout l’enjeu de la démarche engagée par la Préfecture et les services de l’Etat, avec leurs partenaires, collectivités territoriales, professionnels de l’économie agricole et touristique, établissements publics et associations.

L’initiative est novatrice puisqu’elle consiste également à proposer aux collectivités locales de s’inscrire dans une démarche partenariale avec les services de l’Etat et les acteurs associés afin de co-décider du développement de zones spécifiques au photovoltaïque. Décision habituellement dévolue au préfet de département. Cette décision commune permettant ensuite le développement des projets (instruction et réalisation) dans le cadre des politiques du « Grenelle » de l’environnement.
Les communautés de communes et d’agglomérations travaillent en partenariat avec les services de l’État sur de nombreux projets et la mise en place de documents stratégiques pour l’implantation de production d’énergie photovoltaïque sur leurs territoires (chartes).

  • Favoriser l’implantation intégrée au bâti ou sur les zones impropres à d’autres usages(friches industrielles, carrières ...) et à faibles enjeux environnementaux et agricoles.
  • Porter la réflexion d’implantation au niveau intercommunal pour assurer une cohérence globale des projets.
  • Rechercher une insertion qualitative de ces projets dans l’environnement local.
  • Recommandations pour une meilleure prise en compte du paysage dans les projets photovoltaïques (07/2014) (format pdf - 6.2 Mo - 10/07/2014) vient compléter la démarche pour concilier paysage et projet. Ils accompagneront les communautés de communes et d’agglomérations, acteurs essentiels de l’aménagement du territoire, dans leurs décisions d’installation de « fermes photovoltaïques ». Ces décisions devront être prises après avoir pris en compte les enjeux du territoire concerné, qu’ils soient agricoles, paysages, touristiques, environnementaux ou sociaux.

En septembre 2018 l’Aude totalisait 154MWc d’installations photovoltaïques (toutes types confondus), soit 8.4 % des installations régionales.

Pour aller plus loin :
http://carto.geo-ide.application.i2/511/ENR.map

Le crédit d’impôt développement durable 2005-2015
L’Etat en accordant des crédits d’impôts au titre du développement durable a permis aux particuliers de s’engager eux aussi, à leur niveau, dans cette politique.
Ces crédits d’impôts ont permis notamment la réalisation d’équipements utilisant une source d’énergie renouvelable (éolienne, photovoltaïque, géothermie...), l’acquisition de chaudière à condensation ou à basse température, l’acquisition de matériaux d’isolation thermique, d’appareils de régulation de chauffage, de récupération et de traitement des eaux pluviales et de compenser le coût des équipements de raccordement à un réseau de chaleur.

Pour en savoir plus sur les crédits d’impôts au titre du développement durable :

- Vous pouvez vous adresser au Centre Impôts Service au 0820 467 467 (prix d’un appel local à partir d’un poste fixe)
Du lundi au vendredi de 8h à 22h et le samedi de 9h à 19h
- ou sur le site des Impôts (rubrique particuliers sur la page d’accueil)
- ou dans votre Centre d’Impôts
- ou sur le site de l’ADEME