Mis à jour le 01/02/2018

Contenu

Energies Renouvelables

Les énergies renouvelables (EnR en abrégé) sont des formes d’énergies dont la consommation ne diminue pas la ressource à l’échelle humaine, car issues directement de phénomènes naturels, réguliers ou constants, liés à l’énergie du soleil, de la terre ou de la gravitation. Les énergies renouvelables sont également plus « propres » (moins d’émissions de CO2, moins de pollution) que les énergies issues de sources fossiles. Les principales énergies renouvelables sont :

- l’énergie hydroélectrique
- l’énergie éolienne
- l’énergie de biomasse
- l’énergie solaire
- la géothermie
- les énergies marines

L’Europe a fixé en 2007, aux pays membres, l’objectif de consommation d’énergie d’origine renouvelable à 20%.

La France a travers la loi Grenelle s’était fixée un objectif de 23%.
La loi Grenelle 2 prévoit l’élaboration dans chaque région d’un Schéma Régional du Climat de l’Air et de l’Énergie (SRCAE). Élaboré conjointement par l’État et la Région, sa vocation est de définir les grandes orientations et objectifs régionaux en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, maîtrise de la demande d’énergie, développement des énergies renouvelables, qualité de l’air et adaptation au changement climatique. Le Schéma Régional Éolien, qui lui est annexé, identifie à l’échelle régionale, les enjeux à prendre en compte pour le développement de projets éoliens terrestres et fixe des recommandations et objectifs qualitatifs à atteindre.

La région Languedoc-Roussillon s’est dotée d’un SRCAE approuvé par arrêt préfectoral du 24 avril 2013. La région dispose désormais d’un document stratégique permettant à l’ensemble des acteurs de disposer d’un cadre cohérent « Climat-Air-Energie » (notamment les collectivités en charge d’un Plan Climat Air Energie Territorial PCAET).

L’objectif régional du SRCAE Languedoc Roussillon est de multiplier par trois la production d’EnR entre 2005 (4992 GWh) et 2020, pour atteindre 16 654 GWh, soit 29 % de la consommation d’énergie finale. Les objectifs de puissances installées en 2020 sont de « 2000 MW éoliens » (soit une production de 5000 GWh) et « 2000 MW photovoltaïques et thermodynamiques » (soit une production de 2200 GWh).

Le département de l’Aude se caractérise par des gisements conséquents en matière hydraulique, solaire et éolienne (2/3 du département bénéficient de vents entre 6 et 9m/s) et contribue de manière importante en matière d’EnR.

En matière d’énergie éolienne, l’Aude dispose de 28.5 % de la puissance régionale (Occitanie) installée (puissance régionale : 1460 MW - donnée septembre 2018).

En matière d’énergie photovoltaïque l’Aude dispose de 8.4 % la puissance régionale (LR-MP) installée (puissance régionale : 1784 MW - donnée septembre 2018).

Les objectifs européens ont été revus par le nouveau Paquet Energie-Climat 2014, afin d’atteindre 27 % d’énergies renouvelables en 2030.

La loi relative à la Transition Énergétique pour la Croissance Verte promulguée le 13 août 2015 se veut plus ambitieuse pour le France avec :
* 32 % d’EnR en 2030 et
* 40 % d’électricité d’origine renouvelable

La Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE 2019-2023 et 2024-2028) détaille ces nouveaux objectifs avec des objectifs ciblés pour 2023 et 2028 :

HYDROELECTRICITE (GW) : 25,7 puis 26,4 – 26,7

EOLIEN TERRESTRE (GW) : 24,6 puis 34,1 - 35,6

EOLIEN EN MER (GW) : 2,4 puis 4,7 – 5,2

PHOTOVOLTAÏQUE (GW) : 20,5 puis 35,6 – 44,5

BIOMASSE - BOIS (GW) : 0,8 puis 0,8

BIOGAZ – METHANISATION (GW) : 0,27 puis 0,34 – 0,41

GEOTHERMIE (GW) : 0,024 puis 0,024

TOTAL (GW) : 74 puis 102 à 113

La loi "NOTRe" de 2015, ayant défini le nouveau contour des régions françaises, crée le Schéma Régional d’Aménagement , de Développement Durable et d’Égalité des Territoires dont un volet fixera les nouveaux objectifs régionaux (LR-MP) en terme de climat, de qualité de l’air et d’énergie, remplaçant les SRCAE actuels.