Contenu

Corps préfectoral

 

La sous préfecture de Limoux

Mme Myriel PORTEOUSSous-préfète de Limoux : Mme Myriel PORTEOUS
CV de Mme PORTEOUS

Secrétaire Général : Pierre TARBOURIECH

Secrétariat particulier : Fatima LEROY


Rôle du Sous-préfet

Les sous-préfets, représentant le pouvoir central dans les arrondissements (au nombre de 4 dans l’Aude : Carcassonne, Limoux et Narbonne ; Castelnaudary jusqu’en 1926, date de sa suppression), ont été créés par la loi du 28 pluviôse an VIII (17 février 1800).
(source : Archives Départementales de l’Aude)

Délégué du Préfet dans l’arrondissement, le sous-préfet coordonne et anime l’action des services de l’État et veille au respect des lois et des règlements. Il est un acteur important du développement local et engage, en étroite collaboration avec les élus locaux et les partenaires de l’État, des actions pour renforcer les solidarités de proximité.

La sous-préfecture devrait jouer le rôle d’un point d’entrée de la ruralité, une « porte d’entrée vers les centres de décisions et d’expertise de l’Etat, sa mission est celle de l’accompagnement de la complexité ». Dans ce cadre, le rôle du sous-préfet est celui d’un « facilitateur, réducteur de complexité administrative, tête de réseau des services déconcentrés ». Il demeurerait un médiateur conservant sa capacité à arbitrer ; continuant d’appliquer les politiques publiques à l’échelle locale grâce à sa connaissance des acteurs et pour compenser un fonctionnement des services déconcentrés jugé parfois de plus en plus lointain et vertical.
Dans ce cadre, outre les services de l’Etat présents à Limoux en lien avec les questions de ruralité, la SPL pourrait « héberger » des permanences physiques ou à distance d’opérateurs exerçant des missions de service public comme les chambres consulaires, pour exemple, la chambre d’agriculture n’a aucune permanence physique à Limoux.