Contenu

Conférence nationale des territoires.

 
 

Le Président de la République a ouvert la séance plénière de la première Conférence nationale des territoires, le 17 juillet 2017 au Sénat.
Cette première Conférence nationale des territoires s’inscrit dans le souhait du président de la République d’installer une relation différente, décentralisée, un véritable dialogue entre l’État et les territoires qui soit performant et qui repose sur la confiance et la liberté notamment d’innover, d’expérimenter. Elle se réunira tous les six mois afin de faire le point sur les diagnostics, les résultats des travaux entrepris, définir un calendrier de travail commun et trouver des solutions partagées.

Dans ce cadre, le préfet de l’Aude associe les collectivités à une concertation locale afin d’avoir une vision stratégique du territoire audois.

Une consultation écrite a été lancée le 16 août auprès des élus sur la base de 4 questions :

  • la fracture territoriale : le ressenti des élus
  • l’allégement des normes : les propositions des élus
  • les projets d’investissement : l’accès à l’ingénierie
  • le droit à l’expérimentation : comment généraliser innovations et expérimentations.

Les contributions sont recueillies sur une boîte mail dédiée ou par courrier jusqu’à la mi-octobre.

En complément de cette consultation écrite, le Préfet a souhaité organiser une concertation locale sur la base d’un groupe de travail restreint réuni le 11 septembre en Préfecture.

Une synthèse de l’ensemble des contributions locales des travaux sera réalisé par les services de la Préfecture et transmise au niveau national. Un retour sera effectué localement à travers une présentation auprès du bureau de l’Association des Maires de l’Aude et auprès du Conseil Départemental.