Contenu

Canicule... attention !

 
Canicule... attention !

© Flickr - Freebievectors

flèche Voir aussi l’article concernant les hausses de températures prévues pour début juillet 2015 :
mini flèchePréparez vous pour que tout se passe bien !

 

Votre santé est en danger lorsque la température extérieure est plus élevée que la température habituelle dans votre région.
• La chaleur fatigue toujours
• Elle peut entraîner des accidents graves et même mortels, comme la déshydratation ou le coup de chaleur
• La pollution de l’air et l’humidité aggravent les effets liés à la chaleur

CES RISQUES PEUVENT SURVENIR DÈS LE PREMIER JOUR DE CHALEUR

Des gestes simples permettent d’éviter les accidents. Il faut se préparer AVANT les premiers signes de souffrance corporelle, même si ces signes paraissent insignifiants.

En cas de grossesse, la protection contre la chaleur, une bonne hydratation et l’humidification/ventilation de la peau sont particulièrement importantes
• La chaleur peut aggraver des maladies préexistantes.
• Les médicaments peuvent aggraver les effets de la chaleur

Ces problèmes doivent être abordés avec votre médecin traitant et votre pharmacien avant l’été.


1) Avant l’été : c’est le moment de se préparer, pour que tout se passe bien !

  • a. Faire deux listes : 1) SUR QUI POURRAI-JE COMPTER ? 2) QUI POURRAI-JE AIDER ? Ne pas oublier les coordonnées des personnes ainsi repérées
  • b. Si vous connaissez des personnes âgées, handicapées ou fragiles qui sont isolées, incitez les à s’inscrire sur la liste de la mairie afin de recevoir de l’aide de bénévole pendant une vague de chaleur
  • c. Que faut faire pour se protéger et protéger son lieu de vie ? Savoir au moins à qui demander conseil (pharmacien, médecin, mairie, médias…)
  • d. Faire une liste des lieux climatisés (ou frais) où se rafraîchir près de chez soi et ouverts en été : grande surface, cinéma, musée, église
  • e. Constituer sa trousse réunissant le matériel nécessaire pour lutter contre la chaleur (« trousse canicule ») : brumisateur, ventilateur et thermomètre médical (non frontal)
  • f. S’organiser afin d’ÉVITER DE RESTER ISOLÉ
  • g. Apprendre quels sont les signaux devant déclencher l’alerte et les gestes à faire si besoin
  • h. En cas de problèmes de santé ou de traitement médicamenteux régulier, demander à son médecin traitant quelles sont les précautions complémentaires à prendre avant l’été (adaptation de doses, arrêt du traitement ?).

2) Lors d’une vague de chaleur, c’est le moment d’agir tous les jours pour que tout se passe bien !

  • a. Appeler ses voisins et ses amis : ne pas rester isolé
  • b. Penser à aider ses proches, surtout ceux qui risquent de ne pas demander de l’aide à temps
  • c. Protéger son habitation contre la chaleur. Si cette habitation ne peut pas être rafraîchie, passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais repéré à l’avance et facilement accessible
  • d. Éviter les efforts aux heures les plus chaudes
  • e. Agir rapidement en cas de signes qui doivent alerter (chez soi et chez les autres).
    Composez le 15
    Composez le 15
    © INPES

Agir contre les fortes chaleurs


Les conseils de prévention
Les autorités sanitaires souhaitent rappeler, notamment aux personnes fragiles (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées, malades à domicile, personnes dépendantes), les conseils-clés utiles en cas de fortes chaleurs :

• maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
• buvez régulièrement et fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
• rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avant-bras) plusieurs fois par jour ;
• passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché…) ;
• évitez de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activité physique ;
• pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide.

Petit mémo des signes d’alerte de déshydratation chez la personne âgée.
• Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.
• Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.
• Nausées, vomissements, diarrhée, soif.
• Crampes musculaires.
• Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).
• Agitation nocturne inhabituelle.

Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes (notamment les travailleurs exposés à la chaleur) s’exposent aussi au risque de la déshydratation car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment, surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées (le surplus d’eau sera éliminé).

Dans tous les cas, il convient d’éviter les efforts physiques, de rester le moins possible exposé à la chaleur, de ne pas rester en plein soleil et de préserver l’intérieur de sa maison de la chaleur.

Sur la route :
• Pensez à boire de l’eau régulièrement tout au long de votre voyage et à faire boire
abondamment les nourrissons et les jeunes enfants ;
• Soyez vigilant avec les personnes fragiles ou âgées qui doivent, en plus de boire
régulièrement, se rafraichir et se mouiller le corps plusieurs fois par jour ;
• Si vous ne disposez pas de la climatisation dans votre véhicule, pensez, à l’occasion de vos pauses régulières, à vous abriter dans des lieux frais et climatisés ou à l’ombre. Evitez de vous exposer à la chaleur.
Les nourrissons et les jeunes enfants ne doivent jamais être laissés en plein soleil ni être laissés seuls dans un véhicule, même quelques minutes.

La canicule et nous
La canicule et nous
© INPES

| Planète Web Pour toute information complémentaire :
• À ouvrir : Dépliant La canicule et nous... Comprendre et agir (format pdf - 2.4 Mo - 12/06/2014)
• Site du ministère chargé de la Santé
• Site de Météo France
• Site de l’Institut national de prévention et de d’éducation pour la santé
• Site de l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie
• Site du Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social http://www.travailler-mieux.gouv.fr/Plan-national-canicule-2015
• Site de l’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS), dossier « Travailler dans des ambiances chaudes »
• Site du ministère de la santé, Plan national vigilance canicule
• Site de l’INPES, comprendre la canicule