Contenu

Campagne 2021 des Feux de forêt

 
Pour préserver la qualité de l’air : ne brûlez pas vos déchets verts !
 

Le printemps est l’occasion pour les particuliers de rafraîchir et débroussailler leur terrain, avec la tentation de brûler les déchets verts accumulés plutôt que de les apporter en déchetterie. Mais ce geste n’est pas sans conséquences. En effet, brûler 50 kg de végétaux à l’air libre émet autant de particules fines que rouler pendant 14 000 km avec une voiture à essence neuve.

C’est pourquoi un arrêté préfectoral interdit toute l’année l’incinération des déchets verts, pour les particuliers comme pour les professionnels, afin de préserver l’environnement et la santé de tous. Le recours au brûlage à l’air libre ou à l’aide d’équipements ou matériels extérieurs ne peut intervenir, par exception, que sous certaines conditions strictes (pas de déchetterie disponible à moins de 10 km, déclaration préalable en mairie, vigilance sur les conditions météorologiques notamment).

À cela s’ajoute comme chaque année, depuis le 15 mai et jusqu’au 15 octobre, l’interdiction stricte de tout feu dans et à moins de 200 m des espaces naturels combustibles, afin de limiter au maximum les risques d’incendies.

En cas d’incinération ou de dépôt de déchets en dehors des emplacements autorisés, vous vous exposez à une contravention de quatrième classe (135€) voire, dans les cas les plus graves, à une peine d’emprisonnement et une amende délictuelle.

Le document synthétique sur les règles de l’emploi du feu vous permettra de contribuer utilement à la préservation de notre écosystème, notamment en vous rendant dans l’une des 40 déchetteries disponibles dans le département.