Sport, Jeunesse et Vie Associative

Contenu

Appel à projet Jeunesse et Education Populaire 2017

 

S’inscrivant dans la continuité de la politique gouvernementale en faveur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative, la DDCSPP de l’Aude lance en 2017 un appel à projet transversal pour les associations du département.

 

L’appel à projet 2017 relatif aux subventions attribuées au titre des crédits du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a pour objet de définir les priorités de financement au regard des enjeux du territoire, d’informer les acteurs associatifs sur les modalités de financement de chaque axe prioritaire, ainsi que d’identifier et d’accompagner les porteurs de projets structurants.

Principes généraux :

Seules les associations loi 1901 agrées Jeunesse Éducation Populaire, qui n’ont pas pour objet le cadre des activités physiques et sportives, sont éligibles.

Le financement d’un minimum de 1000€ visera à soutenir les projets des associations engagées dans la mise en œuvre territoriale des politiques de Jeunesse- Vie Associative et Éducation Populaire :

  • qui s’inscrivent dans un des quatre axes prioritaires identifiés dans le présent appel à projet
  • qui s’appuient sur un diagnostic local, une présentation du contexte et des problématiques induisant le projet présenté par l’association
  • qui démontrent la capacité de l’association à réaliser l’action au travers de ses moyens humains, financiers, partenariaux et dans le respect des délais impartis.

Les actions déposées dans le cadre de cet appel à projets devront se dérouler entre le 1er janvier et le 31 décembre 2017.

Pour répondre à cet appel à projet, vous devrez déposer votre demande sur le portail e-subvention au plus tard le 5 mai 2017.
Saisir le code 1396 correspondant à l’appel à projet 2017 Jeunesse Education Populaire – département de l’Aude

Axes prioritaires de travail

AXE PRIORITAIRE I : Soutien aux actions d’éducation populaire au profit des jeunes des territoires fragiles (zones de revitalisation rurale, QPV)
En 2017, les actions retenues devront favoriser le vivre ensemble, dans le respect des valeurs de la République. Une attention particulière sera portée :

  • au renforcement de la cohérence de la chaîne éducative au travers d’une plus grande coopération des différents acteurs éducatifs et du développement du travail en réseau
  • au renforcement d’une offre de loisirs éducatifs de qualité à destination des adolescents et pré adolescents
  • à la construction de parcours citoyens par des actions tendant à favoriser l’engagement des jeunes

AXE PRIORITAIRE II : Développement de l’engagement, de la citoyenneté, de la formation et de la professionnalisation des jeunes
En 2017, seront soutenus en priorité, les projets qui s’attacheront à :

  • accompagner les jeunes en difficulté d’insertion vers les métiers de l’animation
  • renforcer l’engagement chez les jeunes

AXE PRIORITAIRE III : Veiller à la sécurité et la qualité éducative au sein des accueils collectifs de mineurs du département
Une de nos priorités sera de soutenir une offre de formation de qualité à destination, notamment, des acteurs du temps périscolaire en charge de la réforme des rythmes éducatifs (élus, équipes d’animation, parents, enseignants).

AXE PRIORITAIRE IV : Améliorer l’accès des jeunes à l’information, aux droits sociaux, à la formation, à l’emploi et à la mobilité internationale par :

  • le renforcement de l’Information jeunesse, en particulier dans les territoires ruraux carencés du département
  • le soutien à l’animation du réseau Information jeunesse.

Outre les financements concernés par cet appel à projet, les associations peuvent faire appel à d’autres dispositifs soutien et de développement de leurs projets, tout particulièrement le service civique.